Des patients aux découvertes

CRYOSTEM, Cohorte nationale de ressources biologiques dédiée aux complications de l'allogreffe de cellules souches hématopoïétiques

A propos de CRYOSTEM

Lancé dans le cadre des Investissements d’Avenir par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), inscrit au cœur du Plan Cancer du Gouvernement Français et soutenu par l’Institut National Contre le Cancer (INCa), le projet CRYOSTEM a été initié en 2011 sous l’égide la Société Francophone de Greffe de Moelle et de Thérapie Cellulaire (SFGM-TC) afin d’accélérer la recherche sur les complications de l’Allogreffe de Cellules Souches Hématopoïétiques (HSCT pour Hematopoietic Stem Cell Transplantation), autrefois dénommée greffe de moelle. CRYOSTEM réunit aujourd’hui 33 des 36 unités de greffe du territoire, 23 Centres de Ressources Biologiques, plus de 400 acteurs français de la recherche et des soins dans le domaine des maladies du sang et déjà plus de 5 000 patients.

Ce collectif national a donné naissance à la Cohorte CRYOSTEM, une collection unique en Europe de près de 200 000 échantillons biologiques prélevés, avant et après la greffe, sur plus de 5 000 patients et 2 000 donneurs (données juillet 2018).

De cette ressource à très haute valeur ajoutée biologique et clinique, les scientifiques du monde entier tentent aujourd’hui d’extraire les nouvelles connaissances qui permettront de mieux prévenir, diagnostiquer et traiter les complications de l’HSCT. L’ensemble des projets de recherche soutenus par CRYOSTEM répond à des critères de sélection rigoureux, définis par un comité scientifique qui rassemble des experts de rang international de l’immunologie, de la cancérologie et des maladies infectieuses. Cette excellence scientifique est largement reconnue par les associations de patients spécialisées dans le champ des maladies du sang qui soutiennent CRYOSTEM depuis sa création.

le collectif cryostem